Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 00:02

Je souhaite une belle soirée à Coloc Bingo et la famille du Campement, de tout coeur magique avec vous.

Réponse à une frangine pétillante rencontrée au pied d'un kiosque à musique, il est toujours plus tard qu'on ne le pense.

De ce que j'en sais, pas toujours de façon discernable sur l'instant mais, quand une porte se ferme en général une autre s'ouvre.

Joyeuses fêtes à tous les morts, joyeuses fêtes à tous mes morts, je fume ce soir en votre honneur.

Femme de Lune et de Sagesse fait ce qu'elle veut.

Mon salut à mes soeurs les sorcières gentilles.

Vu sur un mur : Quand je serai mort, il n'y aura pas plus sage que moi. (Don Corleone)

Qui  peut savoir ce que l'amour fera de lui ?

Des hommes continuent le massacre, d'autres vivent.

 

- Journal aléatoire - Fin de la première saison -

Repost 0
Published by helene.dassavray.over-blog.com - dans Journal aléatoire saison 1
commenter cet article
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 00:02

Froid ensoleillé, dans le jardin extraordinaire des mésanges et les dernières framboises - bonbons glacés d'halloween.

Arrivée imminente de Clodo, le pote du pommier - nain de jardin (extraordinaire) de son état.

Déguster les premiers marrons chauds dans la rue piétonne.

Concept saison deux en affinage dans la boîte à réflexion.

Réponse à un mail rayon de miel : où qu'ils nous mènent les vents sont favorables.

Réponse à un autre mail rayon de miel : les pilules roses changent seulement d'emballage.

Femme de Lune et de Sagesse se reconnaît.

Vu sur un mur : Le changement d'heure est encore une arnaque: on t'échange une heure chaude d'été contre une heure froide d'hiver.

Il y a sur cette terre une majorité de gens que j'aime, en tout cas dans ceux que je connais.

Des hommes continuent le massacre, d'autres n'ont même pas peur.

 

Repost 0
Published by helene.dassavray.over-blog.com - dans Journal aléatoire saison 1
commenter cet article
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 07:23

Dans deux jours cela fera un an que je tiens ce journal, c’est l’objectif que je m’étais fixé. Il s’arrêtera sous cette forme, continuera peut-être-certainement sous une autre. Ci-dessous l’introduction à une éventuelle publication papier.

 

Au lecteur,

 

En vacance entre deux chantiers de romans, je cherchais un projet pour profiter de cette vacuité tout en gardant l’écriture alerte. Monsieur Jean Vallet m’a un jour montré ses dizaines de grands cahiers où il écrit tous les jours depuis une cinquantaine d’années, "L’écriture est un muscle et demande un entraînement quotidien" a t-il dit. Je ne sais pas si telle en est la raison, mais je ressens cette nécessité. Il fallait que ce projet soit à la fois léger et suffisamment exigeant pour me faire avancer ou tout au moins entretenir le muscle, sans oublier cette notion sans laquelle à mes yeux rien ne vaut la peine d’être fait : le plaisir.

Voilà comment est né ce journal.

Il a évolué petit à petit, en même temps que le nombre de ses lecteurs sur ce blog où je l’ai publié au jour le jour. J’ai fait l’expérience d’écrire en étant immédiatement lue. J'ai découvert une forme d’énergie proche à mes yeux de celle que dégage un concert car elle circule entre l’artiste et le public de manière instantanée - l’œuvre devient interactive. Après quelques tâtonnements il s’est crée un cahier des charges que vous devinerez sans peine à la lecture.

Je n’ai rien corrigé. Bien sûr aujourd’hui j’écrirais autrement beaucoup de ces phrases mais c’est aussi un album de souvenirs - on ne retouche pas les photos.

Merci infiniment de me lire et que la vie vous soit douce.

Âmitiés

 

HD

 

A mon ami Tsun.

Mes remerciements à  Flore, Sylvie, Bernard & Bianca, Frédo, Antoine, Frédérick, Thierry, Hélène (demontbe), Gratianne, Stéphane (lesuisse), Anne (debelfort), Jordane, Marlène, Sandrine, lecteurs fidèles et encourageants, et à tous ceux qui ont suivi ce fil des jours avant la fin du monde.

Repost 0
Published by helene.dassavray.over-blog.com - dans Journal aléatoire saison 1
commenter cet article
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 00:42

Message perso à Coloc Bingo, aimerais nouvelles du passage de la tempête au Campement (bassine fuite chambre ?).

Promenades dans la ville, la dernière fois j'étais lycéenne, sujet du jour : la temporalité.

Repas de roi impromptu avec les amis strasbourgeois, chaque jour une surprise, vacances événementielles.

Vu mon vieux pote le lion de Belfort,  le sphynx est pimpant.

Pour ma santé émotionnelle on devrait interdire à Jamait de chanter, ou alors avec une autre voix - pareil pour Ioanes.

Femme de Lune et de Sagesse tend à l'autonomie durable.

Vu sur un mur : Dans une nation libre et passionnée de vérité, l'homme recommencera à prendre ce goût de l'homme sans quoi le monde ne sera jamais qu'une immense solitude. (Albert Camus)

L'amour est pleine lune - le  jour dans la nuit.

Des hommes continuent le massacre, d'autres créent des bases.

Repost 0
Published by helene.dassavray.over-blog.com - dans Journal aléatoire saison 1
commenter cet article
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 00:06

Au premier jour, Belfort ma ville source, m'offre sa première neige.

Croiser par hasard un cousin germain pas vu depuis dix ans, l'extraordinaire est de s'être reconnus dans la rue.

Assister à une rencontre dans une bibliothèque (où ils n'ont pas mes livres, je songe à un don) avec deux écrivains publiés chez Gallimard, prendre conscience de la difficulté d'éviter le narcissisme dans ce genre d'exercice.

Tata et Tonton Reporters habitent une maison magique.

A quoi passerez vous l'heure gratuite ? Ici nous avons opté pour la liqueur de mirabelles du jardin.

Femme de Lune et de sagesse prend du recul .

Parfois tout ce qu'on demande à l'amour est de se faire un petit peu oublier.

Des hommes continuent le massacre, d'autres perpétuent l'espèce.

Repost 0
Published by helene.dassavray.over-blog.com - dans Journal aléatoire saison 1
commenter cet article
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 00:02

Partir sous des trombes d'eau, arrivée sous la pluie - certains ont le voyage initiatique, le mien est aquatique.

Accueil feu de bois et tarte aux pommes du jardin au coeur de la ville, de la douceur de vivre cash.

Des années que je n'avais pas entendu la musique du Grand Bleu, elle sied parfaitement à l'ambiance du jour.

Tonton Reporter constate comme il est bon de temps en temps de laisser dérailler son train-train.

Femme de Lune et de Sagesse retourne aux sources.

Entendu autour de la table : Qui se ressemble se rassemble.

L'amour se danse avec l'ivresse de la valse, la chaire du tango, la fierté du flamenco - ensuite ça devient rock'n roll et la plupart du temps finit en blues.

Des hommes continuent le massacre, d'autres changent le monde.

Repost 0
Published by helene.dassavray.over-blog.com - dans Journal aléatoire saison 1
commenter cet article
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 00:02

Les dernières courses et paperasseries, les contingences domestiques, les bagages.

Entendu à la radio Monsieur Trintignan faire l'éloge de l'imprudence - j'en connais un rayon relié sur le sujet.

La Capitaine Sensible envoie un message : derrière l'iceberg y'a toujours un soleil.

Femme de Lune et de Sagesse tourne la page.

Vu sur un mur : On est plein dans ma tête mais c'est moi le chef.

L'amour n'est jamais qu'une religion plus sexuelle que les autres.

Des hommes continuent le massacre, d'autres se convertissent.

Repost 0
Published by helene.dassavray.over-blog.com - dans Journal aléatoire saison 1
commenter cet article
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 00:01

Tentative d'invasion de petits escargots blancs pendant que je dormais, ils peuvent bien faire pression, je ne fermerai pas ma porte fenêtre, pour qui chanteraient les oiseaux de la nuit ?

Le rouge-gorge a traversé le salon, il est entré par la porte et sorti par la fenêtre comme s'il connaissait le chemin,sans aucun affolement - je ne vous raccompagne pas.

Conversations téléphoniques avec les frangines, les conclusions sont identiques : l'instant présent, la confiance dans l'ange et on suit le vent...

Doogan trouve qu'il n'y a pas beaucoup de vent en ce moment et que mon fils l'Etudiant Voyageur est très sabbatique.

Premier jet achevé, le livre se repose et je prends des vacances.

Femme de Lune et de Sagesse se pardonne.

Vu sur un mur : A vouloir gagner le monde, tu perds ton âme. (Bob Marley)

Pour les les rouges-gorges et l'amour ma porte sera toujours ouverte.

Des hommes continuent le massacre, d'autres sauvent qui peut.

Repost 0
Published by helene.dassavray.over-blog.com - dans Journal aléatoire saison 1
commenter cet article
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 01:11

Envoyer le plus possible de pensées guérisseuses à Nat.

Du point de vue des acacias et dans la perspective : les noyers jaunes, les vignes rouges, la colline verte, le ciel bleu, les nuages blancs - et tout cela très franchement.

De mon bureau je vois le paysan voisin traverser la prairie avec ses deux ânesses - la photo est gravée.

Retrouver sur mon carnet de chèque la note d'un mot, de Dada je crois : un consultant c'est un sultan en connerie ?

Femme de Lune et de Sagesse s'aventure.

Vu sur un mur : Tout le rêve de la démocratie est d'élever le prolétaire au niveau de la bêtise du bourgeois. (Gustave Flaubert)

L'amour ne sors pas de ce corps !

Des hommes continuent le massacre, d'autres avancent.

Repost 0
Published by helene.dassavray.over-blog.com - dans Journal aléatoire saison 1
commenter cet article
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 00:12

Déluge, fuites d'eau au plafond,escargots réfugiés sur les vitres des fenêtres, dans la nuit l'orage flashe des particules de fin du monde.

Ecouter Stacey Kent en boucles mélancoliques, "C'est la saison des pluies, la fin des amours ..."

Discussion autour de la table au sujet des terrorismes religieux et conjugaux - leur technique commune d'effacement des femmes.

Vu au café du port : Écrire c'est dessiner une porte sur un mur infranchissable, et puis l'ouvrir. (Christian Bobin)

Femme de Lune et de Sagesse se détend.

A propos de l'amour, quelqu'un a des nouvelles ?

Des hommes continuent le massacre, d'autres font aller.

Repost 0
Published by helene.dassavray.over-blog.com - dans Journal aléatoire saison 1
commenter cet article